Apprendre à nager

Apprendre à nager : 5 erreurs à éviter pour mon enfant

mother holding her baby in the swimming pool

Que ce soit durant mon expérience de maître-nageur ou même lors de nos sorties en famille à la piscine, j’ai très souvent observé des comportements anxiogènes de certains parents vis-à-vis de leurs enfants. Ce sont bien-sûr des comportements non maîtrisés qui surviennent en grande partie à cause de la peur et de la méconnaissance du milieu.

Dans cet article, je vous liste les 5 erreurs à éviter si vous voulez que votre enfant apprécie l’eau et soit à l’aise dans cet élément.

1. Apprendre à nager, les erreurs : Avoir des paroles anxiogènes

“Attention tu vas tomber dans l’eau !!! Attention tu vas mettre ta tête sous l’eau !!! Attention ne t’approche pas de l’eau !!!”

Autant de phrases très anxiogènes que j’ai entendu maintes et maintes fois aux abords d’un espace aquatique. Imaginez le ressenti que l’enfant a en entendant ces mots. Il associe de suite EAU = DANGER.

“Mon papa ou ma maman me répète sans cesse ATTENTION, cet élément doit être vraiment dangereux.”

Ne paniquez pas. Essayez de mettre vos émotions de côté. Expliquez à votre enfant les limites de l’élément aquatique mais n’employez de mots anxiogènes et angoissants. Imaginez : vous vous promenez dans un endroit que vous ne connaissez pas, et une personne de confiance n’arrête pas de vous dire “Attention”, dès que vous faites un pas. Vous allez être totalement paralysé. Il en est de même avec votre enfant.

Ayez des mots rassurants, parlez calmement à votre enfant, soyez souriants, enjoués. Même si votre enfant met la tête sous l’eau, il n’y a pas de quoi paniquer. Vous l’aidez, vous le félicitez d’avoir si bien géré la situation et vous passez à autre chose.

2. Apprendre à nager, les erreurs : Avoir des mouvements brusques

Là encore, j’ai pu observé des parents se précipitant sur leur enfant qui a à peine mis la bouche dans l’eau. Parfois même, l’enfant n’a pas eu le temps de toucher l’eau qu’il est déjà rattrapé et mis au bord du bassin…

Ne faites pas de mouvements brusques avec votre enfant. S’il tombe, qu’il met sa tête sous l’eau dans le bain par exemple, attrapez-le doucement et remettez-le assis tranquillement en lui parlant. Ne le saisissez surtout pas de toutes vos forces en le sortant de l’eau, en lui demandant 15 fois si tout va bien. Idem lorsque votre enfant descend d’un toboggan en piscine, laissez-le mettre sa tête sous l’eau et ne le retenez pas au dessus de l’eau. L’enfant va apprendre en s’amusant.

Les mouvements brusques envoient le signal de danger à votre enfant. Ayez des mouvements assurés mais doux et rassurants.

3. Apprendre à nager, les erreurs : Forcer son enfant

C’est un élément dans lequel nous avons grandit, dans le ventre de notre maman. Néanmoins, si bébé n’y a pas été habitué dès sa naissance (d’où l’importance de faire un éveil aquatique dès le plus jeune âge), il va peut-être développer des craintes.

Il ne faut jamais brusquer votre enfant. Il faut le laisser faire, le laisser aller à son rythme. Il ne faut pas non plus le contrarier. Il va prendre confiance au fur et à mesure. Au départ, il va sûrement rester dans vos bras (quel que soit son âge) mais c’est ainsi qu’il va prendre confiance. Il va observer ce qui se passe autour de lui, il va voir que tout se passe bien, que les gens s’amusent et il aura envie de tester.

Forcer un enfant est extrêmement dangereux et peut entraîner des peurs qu’il risque de garder toute sa vie.

4. Apprendre à nager, les erreurs : Mettre son enfant en échec

Comme dans tous domaines, il ne faut pas mettre son enfant en échec. Éviter les comparaisons. Les enfants évoluent à leur rythme. Tout comme nous, ils ont leur doute, leur crainte, leur émotions… Certains seront prostrés, d’autres seront sans limites, il est nécessaire d’avancer au rythme de son enfant.

Si vous proposez un exercice ou une situation à votre enfant et que vous sentez que ça ne semble pas lui convenir, n’insistez pas. Vous retenterez une prochaine fois. Essayez de revenir à un exercice plus simple qu’il maîtrise afin de lui redonner confiance.

5. Apprendre à nager, les erreurs : Ne pas avoir de routines

Enfin, la dernière erreur à éviter est de vouloir lui faire tester de nombreux exercices lors d’une même baignade. Il est impératif que vous ayez une routine.

Tout comme la routine du coucher qui va rassurer votre enfant, la routine lors du bain ou lors d’une sortie en piscine va l’apaiser. Ne cherchez pas à lui faire faire trop de choses. Il va avoir besoin d’un temps pour découvrir l’élément par lui-même, pour jouer et ensuite vous pourrez avoir un moment d’apprentissage avec lui. Sachez que même en jouant votre enfant développe de nombreuses compétences et une grande confiance donc ça n’est pas du temps de perdu.

Répétez toujours les mêmes choses : moment de jeu, différentes positions, immersion, jeu… Adaptez la routine à votre enfant et à ses éventuelles peurs mais tenez vous à cette routine.

Profitez de ces beaux moments aquatiques en famille.

À très vite,

Emeline

Pour participer à mon Atelier éveil aquatique en ligne, cliquez juste ICI

Photo de Yan Krukov provenant de Pexels

Leave a Reply

Your email address will not be published.